logo
dico

JOHANNES KEPLER (1571-1630)

keplerGrand mystique parmi les fondateurs de l’astronomie nouvelle, Johannes Kepler était convaincu de l’harmonie de l’univers. Il s’engagea dès les débuts de sa carrière à révéler les " lois éternelles " du mouvement planétaire.

Kepler devint astronome royal à la cour de Prague en 1601, mais, même avec ce statut prestigieux, il vécut dans une pauvreté humiliante. Son emploi l’obligeait à dresser des horoscopes pour son maître. Cependant, cette tâche ne l’empêcha pas de poursuivre son travail scientifique. En 1608, il publia un traité d’optique. Bien connu comme théoricien, Kepler s’avéra aussi un observateur méticuleux. Il observa les comètes de 1618 et les reconnut comme des phénomènes célestes et non atmosphériques. Il s’intéressa aux taches solaires. En 1604, il observa une supernova dans la constellation du Serpentaire.

Avec une conviction presque fanatique, Kepler consacra la majeure partie de son temps à donner une explication mathématique d’ensemble du mouvement des planètes. Ses premiers efforts aboutir à la conception d’un modèle très complexe imaginé à base de sphères où s’emboîtaient, comme des poupées russes, des polyèdres circonscrits. Malheureusement, Kepler prit bientôt connaissance des observations du grand observateur danois Tycho Brahé et se rendit vite compte de la faillite de son système.

Les mesures de positions de planètes, Mars notamment, obtenues par Tycho étaient si précises que Kepler dû se rendre à l’évidence : il devait rejeter impitoyablement le mouvement circulaire des planètes et s’affranchir de préjugés millénaires !

Après un essai infructueux d’orbites ayant la forme d’un oeuf, Kepler arriva, après plusieurs années d’un travail de forcené, à décrire l’orbite de Mars à l’aide d’une figure géométrique étonnamment simple : l’ellipse.

mars

 

Retour Astro Dico